Twitter Facebook Google+Email

VOYAGER au CAMBODGE -> Les INCONTOURNABLES !

Image title

Avant de démarrer, voici deux définitions pour mieux apréhender certains sites :

  • Un Wat est un Temple. Le Wat Kirisan est le Temple Kirisan.

  • Un Phnom est une Montagne. Par exemple, le Temple de Phnom Chisor est un Temple construit sur un Phnom, donc au sommet d’une montagne ou d'une colline.


les immanquables du cambodge 

> DANS LA ZONE DES TEMPLES D’ANGKOR <

Le site extraordinaire des Temples d’Angkor se trouve juste à côté de l'immense lac Tonlé Sap ainsi que d’autres sanctuaires archéologiques plus confidentiels et enfouis dans la nature, renfermant des vestiges vieux de 700 ans.

Si votre emploi du temps le permet, je préconise 5 jours sur zone :

3 jours dédiés à la visite des Temples d’Angkor

1 jour pour découvrir un Village Flottant

1 jour pour explorer un Temple Isolé  


#01  Les Temples d’Angkor

Le site archéologique d'ANGKOR est l'incontournable du voyage. Une merveille du monde à voir de ses propres yeux au moins une fois dans sa vie., 

Retouvez toutes mes recommandations, mon itinéraire conseillé et mes astuces pour apréhender l'immense site des Temples d'Angkor et organiser au mieux votre visite.

Et des astuces sur les Temples, j'en ai un paquet à vous donner. La preuve : la photo ci-dessous n'est pas truquée. Rien ne vous choque ? Je suis seule devant les tours d'Angkor Wat ! Et vous aussi, vous pourrez avoir la chance d'avoir presque pour vous, un des lieux les plus mythiques et les plus touristiques au monde, si vous suivez mes recommandations.

En ligne incessament sous peu !  

Image title

Image title


#02  Visiter Siem Reap

- la porte d'entrée des temples d'ANGkor -

Siem Reap est la grande ville-dortoir dans laquelle on réside lorsqu’on vient visiter les Temples d’Angkor. Située à une dizaine de kilomètres des Temples, elle a tout le charme d’une grande ville d’Asie: c’est un fourmillement de vendeurs ambulants, de bonnes odeurs de nourriture, de vélos, de voitures, de tuk-tuks et de piétons qui cohabitent dans un joyeux bordel. Mais elle est aussi traversée par la Siem Reap River qui donne un certain charme à la ville. 

Si vous avez de la chance, vous assisterez à un curieux spectacle de rue, celui des joueurs de plumfoot (sey en cambodgien ou encore dacau en vietnamien), qui avec le talon du pied se renvoient un volant de badminton, sport très populaire en Asie du Sud-Est.

J’ai aimé Siem Reap, alors que d’autres voyageurs avec qui j'ai discuté ont détesté. C’est une question de goûts, n’empêche que si vous comptez visiter les Temples d’Angkor, c’est la ville où vous logerez.

Que faire à Siem Reap?

  • Le Night Market, pour ramener des souvenirs, de l’artisanat local, du tissu, des épices, ou simplement pour se promener entre les étals et s'impreigner de l’atmosphère locale.

  • Se balader le long de la Siem Reap River.

Image title

Image title

  • Passer la soirée à Pub Street, une rue qui semble sortir de nulle part et qui tranche totalement avec la zénitude du pays. Imaginez des bars qui proposent la pinte de bière à 0,50$, des restaurants partout, des karaokés, des lumières multicolores et une musique différente qui sort de chaque établissement... Mais c’est tellement gros, que ça passe!

C'est à Pub Street que se concentre toute l’animation nocturne de Siem Reap et c’est vraiment sympa à voir. Je me suis laissée tentée par la pizza au crocodile après avoir dégusté des insectes grillés en apéritif. Autant ces derniers furent succulents, autant la pizza au croco, j’ai connu mieux en terme de saveur…

Image title

Image title

  • Boire un cocktail dans un tuk-tuk bar, une curiosité vraiment sympa qui mérite le coup d’œil. À partir de 21h précises, dans une rue adjacente à Pub Street, s’installent directement sur la rue, 5 ou 6 tuk-tuks et camionnettes, qui une fois garés se transforment en 10 minutes top chrono, en mini bars de rue ! Ils déballent les tabourets, dégainent les bouteilles, lancent le son et c’est parti pour des cocktails à 1$: Mojito, Cuba Libre, Long Island Iced Tea ou tout ce que vous voulez. Et tout ça en plein milieu de la rue, avec la folle circulation à côté de vous. Hyper atypique!

Image title

  • Visiter le Wat Prom RathSitué en plein centre-ville, le Wat Prom Rath est à la fois un ancien Monastère Bouddhiste et un Temple. On peut entre autres y admirer une belle Pagode et une statue gardée par deux vaches sacrées. Entrée libre.

Image title

Où loger à SIEM REAP ?

The MOON Résidence & SPA

Situé en plein centre de Siem Reap, l’accueil est vraiment au top, les chambres très joliment décorées et pour quelques dollars de plus, les chambres supérieures sont vraiment très grandes. C’est un bonheur de se détendre au bord de la piscine après une grosse journée de visite en sirotant un (ou deux) petits cocktails. J’ai adoré, ce fut une base idéale pour mes cinq jours à Siem Reap, excellent rapport qualité/prix.

D’autant plus que si vous avez la flemme de ressortir, le restaurant sur place est très bon. J’ai également apprécié leurs petits déjeuners locaux avec soupe de nouilles asiatiques au poulet. 

Image titleThe Moon Residence & Spa -  http://www.themoonresidence.com/

Angkor Night Market St, Krong Siem Reap 17252, Cambodge Tél : +855 63900085 / reservation@themoonresidence.com

Tarif : Entre 30$ et 50$ la chambre double selon saison. Petit déjeuner inclus.

OÙ MANGER À SIEM REAP ?

Je vous recommande juste ici, une sélection des meilleurs restaurants à Siem Reap.


 

#03  Visiter un village flottant du Tonlé Sap

Parmi les aventures les plus dépaysantes de votre voyage en Pays Khmer, il y a  incontestablement la découverte d'un village flottant. Il faut y aller, pour entrevoir la vie des pêcheurs et de leur famille, vivants au rythme des crues et de la mousson dans leurs maisonnettes en bois construites sur pilotis ou flottant au beau milieu du plus grand lac d’Asie du Sud Est, le Tonlé Sap, .

Les villages flottants sont majoritairement regroupés dans le secteur de Siem Reap. Certains d'entre eux, hélas (!) sont déjà dénaturés par le tourisme. Il vous faudra chercher un peu plus loin que les villages les plus proches de Siem Reap pour avoir la chance de découvrir le village flottant de Kompong Kleang, préservé et totalement dans son jus... Mais pour combien de temps encore?...

Image title

Image title

Image title

Image title


 

#04  Visiter un  Temple isolé

Victimes de leur succès grandissant, les Temples d’Angkor attirent chaque année les visiteurs par millions. En toute logique, il sera très compliqué de se sentir seul au monde face au Majestueux Angkor Wat. C'est un adage qui se vérifie souvent: la foule reste systématiquement agglutinée sur les mêmes chemins. Voilà pourquoi je vous recommande à tout prix de poussez un peu plus loin votre curiosité, en allant découvrir des Temples reculés (à 1h ou 3h de voiture de Siem Reap) tout aussi impressionnants, et nettement moins visités. 

Je vous recommande deux sites d'exception: Koh Ker et Beng Mealea. Tous deux situés en direction de l'Est, ils se visitent l'un après l'autre en une journée. Je préconise de démarrer par le plus éloigné, Koh Ker, avec un départ de Siem Rep à 5h00 du matin, puis de vous arrêter sur le retour, à Beng Mealea. Si c'est trop pour vous, choisissez-en au moins un des deux.

koh ker : le temple de l'aventure

Image title

On croirait un décor de film Hollywoodien et pourtant il s'agit bel et bien du Temple de Koh Ker, l'ancienne Capitale Khmère de 928 à 944, érigée dans le but de concurrencer la cité d’Angkor. Ce qui donne un aperçu de l’étendue magistrale du lieu, dont les vestiges témoignent de la grandeur passée de cette cité.

Koh Ker est à environ 3h00 de route de Siem Reap. Et cela décourage clairement les touristes. On ressent ici l’émotion extrême, de pouvoir se glisser dans la peau d’un Explorateur qui découvre avec fascination, les ruines d’un Empire jadis glorieux.

Image title

Image title

Le Temple de Koh Ker est un envoûtement à l’état pur. On pénètre sur un lieu mystique vieux de 700 ans, caché dans la jungle, sans quasi un touriste à la ronde.

Le site est grandiose : ruines extrêmement bien conservées, vieilles pierres qui jonchent le sol, nature omniprésente et enfin le clou du spectacle qui se révèle à vous en une fraction de seconde au sortir d’une galerie de pierres: le Temple Montagne de Prasat Thom. Une superbe pyramide s’élevant à 40m et offrant une vue à 360° sur la jungle alentour.

Image title

KOH KER en Récap !

Distance de Siem Reap : 110km, soit 3h00 de route. 

Prix approximatif de la course : 70$

Prix d’entrée sur le site : 10$

beng mealea : le temple secret

Beng Mealea qui signifie Étang de lotus, est un Temple Bouddhiste, enfoui lui aussi dans la jungle. Dès notre arrivée sur le site, on est immédiatement saisi par son état de ruine: une multitude de pierres éparses et recouvertes de mousse, des lianes qui ont envahi les dernières parcelles qui tiennent debout et des endroits difficilement accessibles. 

Des passerelles en bois ont d’ailleurs été construites pour permettre la visite des ruines. Il est moins bien conservé que le Temple de Koh Ker, mais cela n’enlève rien à son charme, bien au contraire.

Image title

Image title

Les vestiges du Temple de Beng Mealea se trouvent en plein cœur d’un immense parc agencé dans la jungle. On traverse des cours d’eau, on respire la nature à plein nez, c’est un lieu très paisible où règne une atmosphère de calme plus que d’aventure.

Son architecture et notamment la construction de ses galeries, est très similaire à celle d’Angkor Wat. Edifié à la même époque,  Beng Mealea aurait servi de modèle réduit à la construction de la capitale angkorienne.

Le Temple de Beng Mealea n’est qu’à une heure de route de Siem Reap. Il n’est pas impossible que vous croisiez des groupes en visite, mais ce sera toujours moins animé que sur les Temples d’Angkor.

Si vous n’optez pas pour la visite des deux Temples à la journée, je vous conseille en revanche d’arriver à Beng Mealea dès l’ouverture à 07h30.

BENG MEALEA en Récap !

Distance de Siem Reap : 45 km, soit 1h00 de route.

Prix approximatif de la course : 30$

Prix d’entrée sur le site : 5$

Image title


> DANS LE RESTE DU PAYS <


#05  Découvrir Kep et sa luxuriante campagne

Kep est une petite station balnéaire de la côte Sud, qui fut autrefois l’une des villes les plus populaires et les plus courues de la bourgeoisie cambodgienne. En 1908, lorsque que le Cambodge était sous protectorat français, la France a participé à la construction de Kep,  la baptisant alors Kep-Sur-Mer.

Kep est à présent réputée mondialement pour sa spécialité, le "crabe au poivre vert de Kampot" à ne louper sous aucun prétext. Mais la petite ville est aussi entourée par une campagne luxuriante de toute beauté. 

Image title

Si vous avez la possibilité de passer quelques jours dans le Sud du pays, cette région encore préservée du tourisme, mérite le détour. Vous ne vous ennuierez pas un instant à Kep, tant il y a de lieux magnifiques à découvrir dans les environs. Retrouvez  mon VLOG sur Kep à 3 minutes juste après l’île de Koh Rong.

Que faire à KEP ?

  • Le Marché aux Crabes de Kep est l’un des endroits les plus pittoresques que j'ai pu voir dans ma vie. Immense et ouvert sur la mer, on se laisse apâter par les odeurs de poissons et autres calamars grillés, tout en contemplant le spectacle des pêcheurs qui déballent la pêche du jour et dégainent leurs nasses entières de crabes encore vivants. On est le seul touriste à la ronde, à qui d'ailleurs personne ne prête attention. Le cœur de la ville de Kep toute entière, bat dans son Marché aux Crabes. Si vous aimez l’authenticité, voilà un lieu qui devrait vous combler avant de passer aux choses sérieuses: se régaler dans l’un des nombreux petits restaurants qui servent THE SPÉCIALITÉ !

  • Déguster le Crabe au Poivre Vert de Kampot. À Kep, le crabe est aussi frais que succulent. Cuit à la perfection, sa carapace fond littéralement dans la bouche, c’est un délice à l'état pur, une tuerie culinaire sans nom et le meilleur crabe que j’ai mangé de toute ma vie. Le poivre vert de Kampot est quant à lui une spécialité réputée mondialement.

Image title

Kampot produit trois types de poivres :

  • Le poivre noir et le poivre rouge, que vous pourrez ramener dans vos valises.

  • Le poivre vert qui a une durée de vie d’à peine trois jours. Voilà pourquoi il est impératif de le consommer sur place. Ultra frais et parfaitement cuisiné, c'est ce dernier qui confère au crabe, ce parfum si particulier.

Et la bonne nouvelle les vlog-trotters, c’est que j’ai dégoté l’une des meilleures adresses de Kep pour vous faire vivre une  véritable orgie culinaire avec cette spécialité… Vous m’en direz des nouvelles!

  • Se promener sur le bord de mer, de l’entrée de Kep où son Crabe Géant jaillit de la mer, jusqu’au Marché au Crabe.

Chaque dimanche, les habitants de Kep descendent en bord de mer et investissent la plage et les trottoirs, pour pique-niquer en famille. C’est très animé. Si vous êtes dans les parages un week-end, n’hésitez pas faire un saut à Kep.

Image title

Image title

  • Visiter Koh Tonsay - «L’île des Lapins», qui n'a de lapins que le nom. Au programme, farniente et baignade sur une belle plage de sable blanc. À découvrir à la journée ou sur plusieurs jours. 

Traversée : 30 minutes de bateau.

Tarif du bateau : 15 $ Aller/Retour.

  • Visiter les grottes du Wat Phnom Kirisan. D’impressionnantes grottes avec des statues de Bouddha, nichées au cœur de la Montagne Blanche «Phnom Sot».


Découvrir la campagne Sud du Cambodge

Sauvage et authentique, c’est un vrai décor de carte postale qui s'offre à nous : des rizières à perte de vue, des animaux partout, des oiseaux, des chiens, des vaches, et des rangées de cocotiers qui se reflètent dans les marais salants. C'est sublime et tellement préservé du tourisme. L'idéal est de la découvrir en tuk-tuk. 

Image title

Image title

Image title

Image title

  • Visiter KAMPOT. La petite ville de Kampot se situe à une vingtaine de kilomètres de Kep. Elle est traversée par une rivière aux paysages naturels époustouflants. On peut choisir de faire une virée en bateau pour le Sunset, à moins que vous ne préfériez siroter un petit apéro sur une des terrasses donnant directement sur la rivière.

  • Visiter une plantation de poivre ou encore mieux… La spécialité du coin c’est le poivre, il est donc possible de visiter l’une des nombreuses plantations de poivre qu'on trouvera sur la Route des Plantations à l’extérieur de la ville, à moins que vous ne préfériez y loger…

Image title

Où loger à Kep ?

Je vous présente le coup de cœur  «où loger» de mon Road Trip au Cambodge: The Vine Retreat.

THE VINE RETREAT

En plein cœur des champs de poivriers, disposant aussi de sa propre plantation, se dresse une élégante maison en bois. Ce complexe écologique est tenu par l’adorable Robert, qui a quitté son Québec natal pour reprendre l’établissement et le transformer en véritable havre de paix où l'on est en communion avec la Nature.

Pour ne rien gâcher, les plats succulents du restaurant sont cuisinés à partir de produits frais et de légumes bio provenant directement du jardin. L’établissement propose aussi des cours ou des stages de yoga. 

Et après une grosse journée de visite, ou de méditation, on est heureux de nager dans la belle piscine du jardin.

J’ai tourné quelques séquences à The Vine Retreat dans ma vidéo Koh Rong et Kep à 7 min.

Image titleThe Vine Retreat - Infos & Réservations : http://cambodiaretreats.com/

Chamcar Bei Village (Phnom Vor), Pongteuk Commune, Damnak Chang Eur District, Phnom Vor, Cambodge

Tél : + 855-71-55-57-245 . info@cambodiaretreats.com

Tarif : Entre 25 $ et 33 $ les chambres doubles. Petit déjeuner inclus.



#06  SPEAN PRAPTOS

le VIEUX Pont de Kampong Kdei 

Appelé autrefois Spean Preah Toeus, le Kompong Kdei Bridge est un magnifique pont de 80m de long sur 16m de large. Il est orné à ses quatre extrémités par des statues représentant le roi Nâga. Selon la croyance hindouiste, les Nâga sont des Serpents porteurs de prospérité, rattachés traditionnellement à des points d’eau.

Construit au XIIe siècle, il s'agit de l’un des ponts les mieux conservés du Cambodge. À la fois vestige du passé et symbole de modernité, le pont est toujours emprunté quotidiennement par des tuk-tuks, des vélos et des piétons.

Image title

Image title

Image title

Lieu sacré pour les habitants, il n’est pas rare de les voir se recueillir en déposant des offrandes devant les Nâga. Le pont de Kompong Kdei a été fermé à la circulation automobile en 2005. Mais quel plaisir de s’y promener à pieds! On est immédiatement saisi par la couleur vive de cette terre ocre qui le recouvre ainsi que par la splendeur des 21 arches qui surplombent la rivière Chi Kreng. 

Situé à 60 km au Sud de Siem Reap, je vous conseille de vous y arrêter si vous passez par là. Il se trouve juste à côté de la grande route qui relie Phnom Penh à Siem Reap.



#07  FARNIENTE à Koh Rong

Envie de faire une pause des Temples? Voici la destination à rajouter à votre parcours pour se mettre au vert (et aux verres), ou plutôt au bleu turquoise de la mer.

Image title

Image title

Image title

Image title

Les îles de Koh Rong et de Koh Rong Samloem sont deux îles paradisiaques au large de Sihanoukville, accessibles en 40 minutes de bateau. Ici, le but de votre journée sera de barboter dans une mer à 30°, de s’alimenter à midi, de re-barboter dans la mer et de patienter jusqu’au moment de l’Happy Hour. Choisir sa plage et son repas, voilà à peu près, votre programme à Koh Rong.


#08  Visiter le Temple de Phnom Chisor

Le Temple de Phnom Chisor se trouve à une soixantaine de km du Sud de Phnom Penh. Comme son nom l’indique, Phnom Chisor est un Temple qui se mérite puisqu’il est construit au sommet d’une montagne et que le seul moyen d’y accéder est de remonter un long escalier dont la plupart des marches sont gravées avec des formes d’animaux.

Arrivé tout en haut de la colline à 130m d’altitude, on profite d’une vue panoramique à 360° sur les environs et sur les gratte-ciels de Phnom Penh que l'on peut aperçevoir au loin par temps dégagé. Le prix du ticket est de 3$ par personne.

Image title

Image title

Image title

Le Temple de Phnom Chisor est une merveille d’architecture Khmère. Sa construction est très similaire à celle du Temple de Ta Prohm, qui est l’un des Temples les plus remarquables du site des Temples d’Angkor. Et pour cause, ce sont les mêmes pierres qui ont servi à la construction de Phnom Chisor. La ressemblance est si frappante que l’on surnomme Phnom Chisor «le petit Ta Prohm». Partiellement en ruines et jamais véritablement rénové, il résiste malgré tout au temps qui passe.

Pour découvrir le Temple de Phnom Chisor en vidéo, rendez-vous sur mon VLOG Phnom Penh à 3 min 55.

MON CONSEIL

Si vous avez déjà visité les Temples d’Angkor et que vous êtes limités niveau timing, vous pouvez faire l’impasse sur Phnom Chisor.

En revanche si vous avez plus de temps ou si vous démarrez votre voyage par le Sud du Cambodge et par Phnom Penh, Phnom Chisor sera une parfaite mise en bouche avant de prendre sa claque à Angkor.


#09  VISITER PHNOM PENH 

- La PERLE D’ASIE -

La Capitale Cambodgienne est un incontournable lors de tout voyage au Cambodge.

Ouverte sur le Mékong grâce à sa magnifique promenade que l’on surnomme «La Croisette Cambodgienne», on est immédiatement ébloui par la splendeur du Palais Royal ou encore l’improbable architecture de son immense Marché Central. Capitale qui vit de jour comme de nuit, alliant les traditions du passé à une modernité incroyable, Phnom Penh est une ville multi-facettes extrêmement surprenante.


Qui imaginerait trouver en plein cœur de la Capitale, une influence française aussi prononcée! Elle est omniprésente et pour cause, on y trouve un grand nombre de Français expatriés et l’architecture française se retrouve dans plusieurs bâtisses de la Capitale.

Il s’agit en réalité des vestiges de l’époque coloniale durant laquelle Napoléon III indexa l’Indochine à la France au milieu du XIXe siècle et fit du Cambodge un protectorat français. Les attaches passées entre les deux pays sont encore très fortes et particulièrement visibles dans la capitale. Lui consacrer deux jours ne sera vraiment pas de trop.

Visiter Phnom Penh : les incontournables

  • Le Palais Royal et la Pagode d’Argent.  Le Royal Palace de Phnom Penh est la résidence de l’actuel roi du Cambodge. Édifié face au Mékong au début du XXe siècle, le Palais Royal se visite toute l’année.

Attraction touristique majeure de la ville, on peut se balader sur quasiment tout le site (excepté les appartements privés du souverain) et admirer les apparats de l’architecture khmère, telles que la salle du trône, le Pavillon Napoléon III ou encore la Pagode d’Argent.

Image title

Image title

Image title

  • Le Marché Central. Phsar Thmey, le Marché Central de Phnom Penh, a été construit dans les années 1930. Il fut à l’époque le plus grand marché de toute l’Asie du Sud-Est. Il est fréquenté essentiellement par les Cambodgiens qui viennent faire leurs amplettes, dans le sens le plus large du terme.

Cette immense bâtisse jaune, en forme de croix et dominée par une vaste coupole centrale est à visiter absolument. On y trouve de tout; des épices, des maillots de foot de la Juventus ou du PSG, des produits de beauté, des vêtements, des appareils high tech, de l’électroménager, des salons de coiffure improvisés sur un tabouret, des légumes, des écrevisses vivantes qui baignent dans des bassines... Mais aussi de minuscules restaurants où l'on peut déjeuner sur le pouce de succulentes spécialités faites maison, que je vous recommande vivement de tester.

Pas d’adresse en particulier, dirigez-vous vers la partie nourriture et allez-y au feeling en fonction des odeurs et de ce qui vous inspire dans les assiettes.

Image title

Image title

  • Le MUSÉE du GÉNOCIDE TUOL SLENG - Le Camp S21. Phnom Penh est sûrement l’endroit où l’Histoire tragique qui a récemment frappé les Cambodgiens, nous rattrape le plus. Comme disait William Shakespeare «Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser», alors affrontons cette histoire, en allant faire notre devoir de mémoire au Camp S21.

Ce bâtiment aux barbelés apparents abrite sans nul doute les fantômes terrorisés du passé. Il se trouve en plein centre de la ville et s’appelle le Camp 21 ou Tuol Sleng.

Image title

Lorsque Pol Pot et les Khmers rouges ont pris le pouvoir en avril 1975, des millions de Cambodgiens ont été déportés, torturés et massacrés à travers tout le pays au nom de l'idéologie communiste du parti, le Kampuchéa démocratique.

Le Camp S21 fut le plus connu de ces camps de la mort. Ancien lycée, le bâtiment fut transformé en prison de fortune et en centre de torture. Le but était de faire avouer aux centaines de milliers de cambodgiens qui furent incarcérés entre ces murs, des crimes qu’ils n’avaient pas commis, afin de les envoyer à l’abattoir par camions entiers aux Killing Fields.

Deux choses sont extrêmement frappantes.

La proximité de l’Histoire d’une part, puisque ce génocide a eu lieu entre 1975 et 1979. On peine à comprendre comment une telle horreur a pu se produire dans la deuxième moitié du XXe siècle sans que personne ne réagisse.

Et d’autre part, on se prend en pleine figure la résilience incroyable des Cambodgiens.

Beaucoup des tortionnaires de l’époque sont toujours en vie et sont devenus chauffeurs de tuk-tuks, épiciers, poissonniers… En effet, ils ont été enrôlé par les Khmers rouges alors qu'ils n'étaient que des enfants et la plupart d'entre-eux étaient alors âgés de 8 à 15 ans au moment de leurs crimes. Lorsque les Vietnamiens sont venus libérer le pays en 1979, seuls les dirigeants ont été incarcérés et condamnés. Les anciens tortionnaires ont été relâchés dans la nature, considérés par le peuple tout entier comme des victimes du régime eux aussi.

Quand on discute de cette période avec des Cambodgiens, c’est impressionnant de voir à quel point ils sont tournés vers le futur et vers la reconstruction. Ils ne veulent surtout pas se victimiser et peinent à parler du passé. Ils disent que ça ne sert à rien de se tourner vers ce qui n'est plus et qu’il faut pardonner et songer à l'avenir en reconstruisant ensemble. C’est une redoutable leçon de vie que l’on se prend, face à leur résilience qui force l'admiration.

À présent, le Camp S21 est un mémorial. La visite est dure, pénible, difficilement supportable à certains moments, mais importante. D’autant plus que, par son emplacement en plein cœur de la ville, on peut difficilement découvrir Phnom Penh sans se plonger, au moins l’espace de quelques heures, dans ces années d’effroi absolu qui ont marqué l’histoire du pays que l’on visite.

Image title

Image title

  • Les Killing Fields. On peut également visiter les Killings Fields, autrement dit «les Champs de la Mort», sur le site de Choeung Ek, à une vingtaine de kilomètres de Phnom Penh. C’est le terrain sur lequel les exécutions massives avaient lieu et où des charniers ont été découverts à la libération de la ville. Il existe des combinés pour visiter les deux sites. Je pense que se rendre sur un seul de ces lieux est amplement suffisant pour palper l’horreur.

  • Se promener sur l'Esplanade Veal Meru, en face du Musée National. C'est ici-même qu'a lieu chaque année au mois  de mai, la célébration du sillon sacré à laquelle assiste le roi. Le lieu est charmant, d'autant plus que des expos sont régulièrement organisées en plein air et librement accessibles. 

Image title

Image title

Image title

  • Découvrir le Wat Phnom. Une des plus anciennes pagodes bouddhiste de Phnom Penh. Le lieu, très agréable, est entouré de verdure et habité par une colonie de singes.

  • Voir le Wat Ounalom, qui se trouve sur le quai Sisowath, à quelques dizaines de mètres du Palais Royal en face du Mékong. Il s’agit d’un Wat bouddhiste construit au milieu du XVe siècle composé de plusieurs édifices restaurés qui furent endommagés pendant la sombre période des Khmers rouges. L’entrée est libre.

Image title

  • Flâner sur la «Croisette Cambodgienne» et prendre un Happy Hour. La plus belle allée de Phnom Penh, c’est elle, la promenade qui longe le Mékong avec d’un côté le Palais Royal et la multitude de terrasses, et de l’autre, le fleuve emblématique du Cambodge, sur lequel voguent paisiblement bateaux et yoles anciennes au doux rythme des flots.

On la surnomme à juste titre la Croisette Cambodgienne, tout simplement pour sa beauté qui rappelle celle de la véritable Croisette de Cannes, sans conteste une des plus belles baies de France.

Image title

Image title

Image title

Tout le monde se croise et cohabite sur la Croisette Cambodgienne. C’est l’endroit qui attire les touristes, les Français expatriés, les Cambodgiens qui font leur footing ou se promènent en famille. On trouve forcément son bonheur pour déjeuner ou prendre un Happy Hour sur l'une des très nombreuses terrasses qui font face au Mékong. Et pour info, sur la Croisette de Phnom Penh, les Happy Hour démarrent à 15h! Avis aux amateurs… Certains m’ont déjà écrit que c’est un argument de taille pour visiter Phnom Penh!

À moins que vous ne préfériez prendre l’apéro sur un rooftop

  • Se faire un ROOFTOP. S’il y a bien une ville où se faire un rooftop c’est Phnom Penh! Regarder le soleil se coucher sur les toits du Palais Royal et les gratte-ciels en arrière plan avec vue panoramique sur le delta du Mékong... Ce serait dommage de  passer à côté.

Alors que je marchais sur la Croisette Cambodgienne, j’ai levé les yeux vers les immeubles à côté de moi et j’ai aperçu un rooftop idéalement situé qui m’a fait de l’œil. Je m’y suis dirigée pour prendre un petit Happy Hour. Il s’agit du rooftop de l’Hôtel Paragon. Situé au 8e et dernier étage, il est accessible sans que l'on soit client de l’hôtel.

Image title

Sky Bar - Hôtel Paragon

Riverside, Sangkat Phsarkandal 1, Khan Daun Penh, 4-6 Preah Ang Hassakan St. (144), Phnom Penh, Cambodge

De là, on a une vue incroyable sur les Wats, la ville, le Mékong et.... Sur un autre rooftop à quelques pâtés de maison! Un rooftop avec une magnifique piscine à débordement au dernier étage d’un hôtel, qui possède la même vue, mais depuis la piscine! Je me suis dit ''Toi(t)… Si tu es abordable, je débarque!'' Et c’est ainsi que j’ai passé la dernière nuit de mon séjour au Cambodge, à barboter dans la piscine de l’hôtel Harmony.

Image title

Image title

Où loger à Phnom Penh ?

HÔTEL HARMONY

Les chambres modernes sont superbes, le petit déjeuner est excellent, mais quand on réserve à l’hôtel Harmony, c’est pour son jacuzzi et sa piscine à débordement sur le Mékong. Surplombant la Croisette et le Palais Royal, on contemple les toits de la Capitale en faisant des longueurs dans la piscine. On est dans la catégorie des hôtels +++

Image titleHÔTEL HARMONY - Infos & Réservations : www.harmonyhotelpp.com

25 Oknha Ouk Lonn St. (148), Phnom Penh, Cambodge

Tel : +855 23 967068, reservation@harmonyhotelpp.com
Tarif 
: 42€ la chambre double. Petit déjeuner inclus.

TEA HOUSE ASIAN URBAN Hôtel

Au cœur de Phnom Penh, voilà un établissement qui sent la zénitude à plein nez. Dans un design moderne et asiatique à la fois, la décoration très réussie de Tea House est inspirée des traditionnelles maisons à thé. Et pour ne rien gâcher, Tea House dispose d’une agréable piscine pour se rafraîchir entre deux visites.

Image titleTEA HOUSE - Infos & Réservations : https://maads.asia/teahouse

32, Street 242 Phnom Penh, 12211, Cambodge / Tél : +855 23 212789 ,  info@theteahouse.asia

Tarif : 30€ à 40€ la chambre double. Petit déjeuner inclus.

Où manger à Phnom Penh ?

Phnom Penh n’est malheureusement pas l’endroit où l’on trouve le plus de bons restaurants typiques. La ville regorge d'attrape-touristes, notamment à proximité des sites les plus visités. En revanche, pour être sûr de ne pas mal tomber à Phnom Penh, je vous recommande quelques bonnes adresses, testées par mes soins.


#10  Manger des tarentules et des insectes grillés

- scorpions, araignées, criquets & vers de soie -

OSEZ ! Cela peut rebuter certains d'entre vous, car nous, Occidentaux, avons été conditionné pour penser que c’est répugnant. Passez outre et vous verrez que quand c’est bien cuisiné et bien grillé, c’est vraiment très bon! Des petites pattes de mygales qui croustillent sous la dent et qui ont le goût d’une crevette grillée… Vu sous cet angle ça donne un peu plus envie non?

Il faut savoir que les Cambodgiens se sont mis à manger des insectes (mais aussi des serpents et autres scorpions) pendant la sombre époque de Pol Pot car ils étaient affamés et que les denrées alimentaires se faisaient de plus en plus rares. Ils ont alors trouvé cette solution de repli pour ne pas dépérir.

C'est resté comme un folklore de la cuisine Khmère, mais à présent vous en connaissez la véritable origine. 

Le Marché aux insectes de Skun

Seul marché aux insectes du Cambodge, il est de plus en plus fréquenté par les touristes. Néanmoins, si d’aventure votre route passe par là, une halte vaut le coup d’œil.

Image title

Image title

Les deux meilleurs restaurants pour goûter aux insectes grillés

Si pour une première approche, vous hésitez à goûter les insectes grillés au marché de Skun ou sur un trottoir dans les rues de Pub Street, je peux vous comprendre.

Voilà pourquoi je vous ai dégoté deux très bonnes adresses pour s’initier à la dégustation d’insectes sous forme de tapas et je vous garantis que ce fut un régal à chaque repas! Nems aux fourmis, salade de vers de soie, tarentules grillées, scorpion et grenouilles croustillantes, le tout arrosé d’un petit vin blanc qui se mariera à la perfection avec votre plateau tapas.

Je vous conseille d’accommoder vos insectes avec du vin blanc plutôt que de la bière, qui alourdirait votre dégustation.

Image title

Image title

- Le BUGS CAFE à SIEM REAP : http://bugs-cafe.e-monsite.com/

- Chez ROMDENG à PHNOM PENH : http://tree-alliance.org/our-restaurants/romdeng.php?mm=or&sm=rd

Vous pourrez me voir à l’œuvre en pleine dégustation du contenu de ces belles photos, filmé chez Romdeng, dans mon VLOG Visiter Phnom Penh à 8 min 30 sec.

Alors, envie de découvrir le Cambodge ?

QUE FAIRE À LA RÉUNION ? LE ...

NAGER avec les BALEINES À BOS...

À PROPOS DE L'AUTEUR

Emma Gattuso

Hello ! Je suis Emma, Humoriste et Blogueuse Voyage. Une chose encore plus belle que la scène a pris le pas sur le reste :
la Découverte du Monde et de ses différentes Cultures, la Nature, les Animaux, les Océans et une vie pleine de tout cela.

Alors, équipée de mon drone et de ma caméra, j’ai décidé de VOYAGER pour VOUS et de vous faire DÉCOUVRIR les MERVEILLES qui nous entourent, pour vous donner ENVIE de filer les découvrir À VOTRE TOUR !

En savoir plus

Abonne toi à ma châine Youtube

Cambodge : TOUS LES ARTICLES

À ne pas manquer...

Les 6 derniers articles publiés

/ Grèce

SANTORIN - L’île époustouflante des CYCLADES


SANTORIN : la PERLE de la MER ÉGÉE ! Une véritable MERVEILLE du MONDE à voir au moins une fois dans sa vie.

2019 June 24

/ Espagne

Escapade à TENERIFE


Tenerife la volcanique offre un dépaysement rare à travers des paysages qui rappellent tantôt la cordillère des Andes et ses villes coloniales, tantôt le Far West et la planète Mars, territoire ...

2019 April 22

/ La Réunion

QUE FAIRE À LA RÉUNION ? LE TOP 10 !


Bienvenue sur celle que l’on surnomme « L’île intense ». Véritable explosion de nature et de panoramas spectaculaires entre ses cirques, ses Pitons et son Volcan, La Réunion, est l’un des ...

2019 March 15

/ La Réunion

Le Piton de la Fournaise


Véritable emblème de La Réunion, le Piton de la Fournaise est l'un des paysages inoubliables de tout voyage sur l'île intense. Qu'il soit au repos ou en train "de pété" comme on dit dans le coin...

2019 March 14

/ Cambodge

VOYAGER au CAMBODGE -> Les INCONTOURNABLES !


La PERLE d'ASIE est le surnom de Phnom Penh, la Capitale, mais il pourrait tout aussi bien être celui du pays tout entier. Temples prodigieux, jungle profonde, îles paradisiaques et villages ultra p...

2019 March 14

/ La Réunion

NAGER avec les BALEINES À BOSSE


C’est une expérience inoubliable que de se mettre à l’eau pour observer les baleines dans leur habitat naturel. L’île de La Réunion rassemble les conditions optimales pour la pratique de cet...

2019 February 12

Commentaires (27)

Laissez moi un commentaire

Suivez-moi...

Abonnez-vous pour suivre mes aventures sur les réseaux sociaux

Copyright Emma Vlog Trotter 2019 - Gc interactif